dimanche 17 octobre 2010

Toulouse Le Mirail : Gels de postes à l’IUFM : la présidence de l’UTM enclenche la politique de casse de l’emploi liée à la loi LRU !


Avant même le passage aux compétences élargies au 1e janvier 2011, la présidence de l’université de Toulouse 2 le Mirail, dans le droit fil de la loi LRU, met en place une politique de casse de l’emploi. Dans la logique gouvernementale de démantèlement des IUFM, la première victime est l’école interne IUFM qui voit cinq de ses postes de PRAG « gelés » (2 en maths, 1 en arts plastiques, arts appliqués, 1 en musique, 1 en lettres modernes). Cette décision prise unilatéralement, remet en cause le droit de l’IUFM, école interne, de déterminer sa politique en matière de formation, et de recrutement. Elle porte atteinte au fonctionnement de l’école, met en péril l’équilibre régional de la formation et programme la mort de certaines antennes régionales. « Il ne faut pas faire croire à l’IUFM que rien ne changera », il y aura « des redéploiements et des fermetures de sites » a annoncé le Vice‐Président du Conseil d’administration de l’UTM au CTP (Comité Technique Paritaire) du 13 octobre 2010. lire la suite

Primes BIATOS
Le 2e point à l’ordre du jour du CTP du 13 octobre, intitulé « Crédits enveloppe indemnitaire 2010 » portait sur l’attribution, sur la paye du mois de décembre 2010, du reliquat indemnitaire BIATOS pour l’année 2010, dont le montant est estimé par la DRH à 120 000 €. La présidence de l’UTM proposait aux représentants des personnels quatre hypothèses pour cette attribution. Les élus FSU ont défendu l’application de l’hypothèse qui leur paraissait la plus équitable et la plus juste : considérer l’ensemble des BIATOS, et en priorité les BIATOS de catégorie C. lire la suite

Aucun commentaire: