lundi 29 mars 2010

Communiqué de presse de l'IUFM Midi-Pyrénées



Le 26 mars 2010, les élus du conseil d'école de l'IUFM, école interne de l'université de Toulouse 2  prennent acte de la signature d'un accord-cadre pour la formation des enseignants des premier et second degrés entre le Recteur, le président du PRES, et les présidents d'universités. Ils constatent que cet accord-cadre peut conduire à mettre en danger la formation professionnelle au métier de l'enseignement. 

Lors du conseil d'école extraordinaire qui se réunira le 31 mars 2010 à la demande des élus, ils soutiendront les principes suivants :

  • Co habilitation, co pilotage, co responsabilité de l’offre de formation masters métiers de l'enseignement. Le principe de cohabilitation nécessite l'engagement de prendre en compte l'ensemble des acteurs concernés, IUFM compris, pour le premier comme pour le second degrés. 
  • Reconnaissance du savoir faire des équipes de l'IUFM et garantie du maintien du fléchage vers l'IUFM de moyens financiers et humains.
  • Politique d'aménagement du territoire et répartition des formations sur tous les sites départementaux de l'IUFM, dès que l'effectif d'une formation dépasse un seuil de dédoublement.
  • Pilotage et arbitrage si nécessaire du PRES et du Recteur, chancelier des universités, pour garantir une offre de formation cohérente et lisible et pilotée au niveau du pôle.
  • Durée des stages en M1 et M2 dans les maxima des préconisations institutionnelles.

Les personnels de L'IUFM Midi-Pyrénées refusent le démantèlement de l'outil de professionnalisation des enseignants et des CPE. L'accord-cadre conduit à la séparation entre le premier et second degré. Ils affirment leur positionnement pour le maintien et le développement en Midi-Pyrénées d'une structure académique inter-universitaire de formation pour les enseignants et CPE. Ils en appellent à la solidarité des différents conseils universitaires.

Aucun commentaire: