dimanche 13 décembre 2009

Journée nationale et unitaire d’action pour la formation des enseignants


15 décembre 2009

MOBILISATION GENERALE
à l’IUFM Midi-Pyrénées
Ecole interne de l’Université de Toulouse 2-Le Mirail


L’avenir de nos enfants en dépend

Programme de la journée
  • 8h : Rendez-vous à l’amphithéâtre de Saint-Agne
  • 9h 15 – 9h 30 : cortège vers la salle du Conseil. « Occupation » du Conseil d’école
  • 9h 30 – 10h 30 (environ) : Lecture « animée » du communiqué intersyndical
  • 10h 30 – 12h : conférence de presse
  • 12h 30 – 14h : Rendez-vous à UT2 (amphi 2) pour la réunion sur la formation des enseignants organisée par la présidence
  • 14h 30 : AG avenue de Muret pour préparer la retraite aux flambeaux
  • 17h 30 : Marche aux flambeaux dans Toulouse
Pour que cette journée soit un succès, pour une autre réforme à la hauteur des enjeux,
VENEZ NOMBREUX !

Mardi 15 décembre la grève doit être totale !

Pourquoi faut-il refuser la réforme ?
Cette réforme remplace la formation des maîtres par le recrutement des maîtres.
Dés réussite au concours, les reçus prendront une classe en responsabilité :
  • avec moins de formation disciplinaire
  • avec presque plus de formation à la didactique des disciplines
  • avec aucune formation à la gestion de classe

La CDIUFM a fait un appel dénonçant clairement les conséquences dramatiques de cette réforme. Puis l’ensemble des organisations syndicales d’enseignants, de parents d’élèves, d’étudiants et de lycéens a fait un texte commun appelant au retrait des décrets d’application, et à la mobilisation pour le mardi 15.

  • La réussite de cette journée de grève dépend d’abord des formateurs. Ils sont les premiers concernés par la réforme. Il n’est pas admissible qu’ils n’en comprennent pas les enjeux. Concernant la semaine commune, la journée de mardi sera une journée de grève où la semaine commune s’arrêtera, de manière à éviter la situation consternante de l’année dernière.
  • Les étudiants doivent être rassurés sur les conséquences d’une éventuelle absence. Comme il n’y aura pas de cours, il n’y aura pas également de feuille d’émargement …
  • Les stagiaires ne sont pas tenus à la déclaration de grève préalable. Cela ne concerne (et encore ça se discute …) que les enseignants titulaires d’une classe. Et un préavis de grève a été déposée par TOUS les syndicats.
  • Les personnels enseignants et BIATOS seront aussi en grève, car leur avenir est plus qu’incertain, notamment parce que les sites départementaux sont menacés.







Aucun commentaire: