jeudi 19 février 2009

UNIVERSITÉS : LE BRAS DE FER CONTINUE


Le point de la situation, selon Libération.


Après deux semaines de grève et la manifestation du 12 février, universitaires, chercheurs et étudiants se sont fixés l’objectif de gagner la bataille de l’opinion publique cette semaine. Les enseignants vont multiplier les cours et lectures publics, des flashmob, freezings (mobilisations éclair) et autres initiatives fleuriront toute la semaine. Mardi sera consacré à la distribution de tracts. Jeudi seront organisées des manifestations à Paris et en province. Une coordination (Nanterre le 20 février) devrait décider d’une manifestation nationale à la fin du mois ou début mars.

Le gouvernement espère toujours se dépêtrer par des concessions a minima de ce mouvement inédit. Cet espoir suppose que grévistes et manifestants rendent les armes rapidement. Cela semble pour le moins incertain et l’avenir politique immédiatdes deux ministres en cause – Valérie Pécresse et Xavier Darcos – reste soumis à l’évolution de cette colère qui a saisi les universités et les laboratoires. ...

De son côté, Xavier Darcos ne peut s’en prendre qu’à lui même s’il se retrouve en pleine tempête. Alors que les enseignants du primaire et du secondaire hésitent à s’engager dans le conflit, le ministre de l’Education nationale s’est fendu de déclarations incendiaires, dénigrant les IUFM, refusant tout report de la «mastérisation», et affirmant en majesté un «Je recrute les enseignants » qui suscite aujourd’hui un tollé et des demandes de démission. ...

l'Université du littoral continue son chahut

Lancée le 2 février par une grève illimitée reconductible, la mobilisation contre les réformes annoncées par le gouvernement et pour le retrait de la loi LRU ne faiblit pas à l'Université du littoral et de la Côte d'Opale (ULCO). Hier matin, une délégation d'enseignants chercheurs, d'étudiants et de personnels administratifs et techniques a été reçue à la sous-préfecture. Aujourd'hui, distribution de tracts au menu avant une « bande de l'ULCO » prévue jeudi. ....

Bande de l'ULCO »

Les étudiants se mobilisent, eux, contre la « masterisation ». « Comme il faudra un master pour devenir prof des écoles, il y aura beaucoup de demandes, donc une sélection très forte », protestent Rémi, Quantin, Amaury, Mehdi, Alexandre et Jordan. La création de diplômes spécifiques à chaque fac n'emporte pas vraiment non plus leur adhésion.

Dans un front uni, enseignants, personnels et étudiants distribuent aujourd'hui des tracts dans les lycées et en centre-ville. Jeudi, journée nationale d'action. Une « Bande de l'ULCO » est programmée, avec un départ en Citadelle contre les réformes gouvernementales. Alors que les décisions de fermeture de classes font grincer bien des dents en primaires, voilà le monde de l'enseignement bien chahuté.

SNESUUP (AEF du 17 féfrier 2009)

Au lieu de passer son temps à dénigrer les personnels ou l'institution, au lieu de chercher à imposer à la hussarde un projet de réforme du recrutement et de la formation inacceptable en l'état, le ministre ferait mieux d'entendre ce qui se passe actuellement dans les IUFM et les universités", poursuit le syndicat qui demande à Xavier Darcos d'ouvrir de "réelles discussions" sur l'ensemble de la question du recrutement et de la formation des maîtres et de "reporter la mise en place des nouveaux concours à la session 2011". "Ce délai supplémentaire doit laisser le temps de construire des maquettes de master qui permettent une réelle élévation de la qualification disciplinaire, tout en intégrant des éléments pré-professionnalisants."

Le syndicat prône "une réelle formation initiale au cours de l'année de stage, après la réussite au concours, organisée en alternance et s'appuyant sur le potentiel de formation que constituent les IUFM", précisant que "cette solution exclut un service à temps complet dès la première année d'exercice".

Le Snes-FSU (AEF du 17 février 2009) évoque "d'autres points de blocage":
  • l'absence de pré-recrutements et d'aides sociales suffisantes;
  • l'utilisation des étudiants en master comme moyen d'enseignement au cours d'un stage de 108 heures avant leur recrutement par la réussite aux concours;
  • l'articulation masters/concours (place et contenu des concours, cadrage national des masters...);
  • le rôle des IUFM, de leurs personnels et de leurs moyens."
UN SUCCES INCONTESTABLE DU BLOCAGE DES MAQUETTES
Ne remonteront pas les maquettes, après des votes de CA ou Congrès et/ou blocage par les présidents :
  • Aix 1, 2 et 3,
  • Avignon,
  • Besançon,
  • Bordeaux 1, 2 et 3, 4,
  • Brest,
  • Caen,
  • Clermont-Ferrand 2,
  • Dijon,
  • Grenoble 3,
  • La Réunion,
  • La Rochelle,
  • Le Havre,
  • Le Mans,
  • Limoges,
  • Littoral,
  • Marne-la-Vallée,
  • Montpellier 2,
  • Montpellier 3,
  • Mulhouse,
  • Nantes,
  • Nîmes,
  • Paris 1,
  • Paris 3,
  • Paris 4,
  • Paris 8,
  • Paris 10,
  • Paris 11,
  • Paris 12,
  • Paris 13,
  • Pau,
  • Rennes 1,
  • Rennes 2,
  • Strasbourg,
  • Toulon,
  • Toulouse 1,
  • Toulouse 2,
  • Tours,
  • Lille 1,
  • Lille 2,
  • Lille 3,
  • Artois,
  • Valenciennes... (les universités du Nord-Pas-de-Calais se concerteront avant tout envoi,
  • Lyon 1,
  • Lyon 2,
  • Lyon 3 (bloquées par le PRES),
  • Saint-Etienne (bloquées par le PRES)…
Votes de CEVU contre la remontée :
  • Grenoble 1 ;
  • Grenoble 2 (le CA est revenu sur la décision du CEVU) ;
  • Orléans Pas de remontée des maquettes car CA ou CEVU bloqués :
  • Angers,
  • Bordeaux IV,
  • Metz,
  • Nancy 1,
  • Nancy 2,
  • Poitiers,
  • Rouen,
  • Toulouse 3,
  • Antilles Guyane
Seules seraient susceptibles de transmettre au ministère des dossiers :
  • Amiens,
  • Cergy,
  • Chambéry,
  • Evry,
  • Grenoble 1 et 2,
  • Perpignan,
  • Reims,
  • Versailles-St- Quentin,
  • Paris 6.
Point de vue partiel par académie de non-remontées des maquettes de master préparant au professorat des écoles (à compléter éventuellement dans la commentaires)

Académies n'assurant pas la remontée des masters "professorat des écoles" :
  • Aix-Marseille
  • Alsace
  • Franche-Comté
  • Aquitaine
  • Bretagne
  • Basse Normandie
  • Auvergne
  • Créteil
  • Paris
  • Bourgogne
  • La Réunion (??)
  • Lorraine
  • Lyon
  • Montpellier
  • Nice
  • Nord-Pas de calais
  • Midi-Pyrénées
Académies assurant la remontée des masters 'professorat des écoles' :
  • Amiens
  • Versailles (texte ambigu)
  • Reims
Académies pour lesquelles les données manquent :
  • Corse
  • Antilles-Guyane (probablement non remontée)


Les verts manifestent jeudi 19 février pour l’université et la recherche

Les Verts demandent le retrait immédiat du projet de réforme du statut des enseignants-chercheurs, l’abandon du projet actuel de suppression des IUFM, l’arrêt de la transformation du CNRS et le rétablissement des postes supprimés dans les universités et les organismes de recherche. Ces décisions sont devenues des préalables indispensables pour rétablir des conditions acceptables aux acteurs pour redémarrer un dialogue sur des bases saines.


6 h 15 pour la princesse de Clèves

C'est le temps qu'il aura fallu aux amoureux de La Princesse de Clèves, réunis à l'initiative des enseignants en grève de Paris 3, pour donner une lecture intégrale du roman de Mme de La Fayette, ce lundi 16 janvier, devant le Panthéon (voir les vidéos).




Ouvert par M. Bozonnet & L. Garrel, ce marathon a mobilisé les voix de dizaines de lecteurs, qui se sont succédé de page en page, jusqu'à la nuit tombée pour donner le plus vibrant démenti aux propos réitérés du Président de la République à l'encontre des livre "inutiles", et affirmer à haute voix que l'Université doit rester le lieu de la beauté et non de la performance, de la pensée et non de la rentabilité, de la rencontre avec la différence – culturelle ou historique, et non de la répétition du même.



Aucun commentaire: