mardi 20 janvier 2009

Motion des départements de Mathématiques des universités


Motion des départements de Mathématiques
des universités

de Paris 12, IUFM-Paris 12,
Paris13, Paris-Est Marne-la-Vallée


Depuis des mois, le monde universitaire, à travers de multiples motions et lettres ouvertes émanant d'assemblées générales, de présidents d'universités, de sociétés savantes, de syndicats,d'associations, s'inquiète de la précipitation et des conditions dans lesquelles s'est engagée la réforme de la formation des enseignants; il déplore l'absence de concertation nationale, et demande le réexamen du projet actuel.Les ministères restent sourds à ces appels.Après de longues semaines de travail concerté entre mathématiciens des universités de l'académie,y compris formateurs de l'IUFM, nous constatons l'impossibilité de construire une maquette satisfaisante.

Le cadre actuel posé par le ministère pour la mastérisation de la formation aux métiers de l'enseignement comporte trop d'inconnues:-Le programme des concours et en particulier des oraux n'est pas détaillé - Le calendrier du concours n'est pas encore communiqué - Nous n'avons reçu aucun engagement sur l'organisation et le financement des stages, en particulier la rémunération des heures d'encadrement pour les formateurs IUFM sera tributaire de conventions qui restent dans le flou - Rien n'est actuellement prévu pour le financement des études, ce qui nous fait craindre la diminution du flux des étudiants dans les formations mathématiques.

Nous sommes également face à des impasses et contradictions: -Incompatibilité des exigences du cahier des charges (travail effectif de recherche, préparation au concours, stage long en établissement)- Impossibilité d'intégrer la formation des professeurs bi-valents Mathématiques-Sciences des lycées professionnels.

Nous demandons que les instances de nos trois universités s'engagent clairement à refuser de transmettre les maquettes « Master enseignement », et, solidairement avec les enseignants d'histoire et géographie et de langues des universités de notre académie, nous décidons de surseoir à la remise de la maquette « Mathématiques et Enseignement ».


Aucun commentaire: