jeudi 23 octobre 2008

Mastérisation et concours : motion université de Tours



Motion proposée à l'initiative de Jean FABBRI SNESUP


Le Conseil d’Administration de l’Université de Tours réuni en séance plénière le 20 octobre 2008, déplore solennellement les conditions dans lesquelles est mise en œuvre la réforme de la formation des enseignants.

Il proteste contre un calendrier qui oblige l’université à prévoir pour 2009-2010, dans la précipitation, l’application d’une réforme des concours dont le contenu n’est toujours pas officiel à ce jour. Il s’oppose à toute réforme qui aurait pour effet de réduire dans la formation et les concours la part des savoirs disciplinaires en vue d’un allègement des épreuves qui ne fera qu’abaisser le niveau de formation des futurs enseignants, en contradiction totale avec l’objectif affiché par la « mastérisation ».

Il rejette l’idée de concours déclinés en « épreuves régionales » pour le recrutement des professeurs des lycées et collèges, ce qui serait contraire au principe, réaffirmé par le Ministère, de concours nationaux.

Il soutient l’action menée par les instances de l’université pour construire, en concertation avec l’université d’Orléans et son école interne l’IUFM, des masters qui concilient au mieux la nécessaire formation professionnelle au métier d’enseignant et les exigences d’un haut niveau de formation scientifique. Il demande au ministère un délai de concertation pour une régulation disciplinaire et nationale mesurant l’impact de la mastérisation sur l’ensemble des masters.

  • Votée à l'unanimité moins une abstention.

Aucun commentaire: