mercredi 3 septembre 2008

Nuit des IUFM - FSU - SNESUP




Dans beaucoup des IUFM aura lieu ce soir une manifestation organisée à l'initiative du SNESUP, du SNEP et des autres syndicats de la FSU, "la Nuit des IUFM". Les formateurs, mais aussi tous les personnels et les usagers des IUFM, veulent rappeler aux Ministres de l'Education nationale et de l'Enseignement supérieur qu'enseigner est un métier qui s'apprend et qu'il existe une structure clairement identifiée et intégrée dans l'Université qui a le potentiel et l'expertise pour le faire.

Depuis des années, nos syndicats ont fait des propositions de rénovation de la formation et des concours nationaux. Un débat public sur une réelle élévation de la formation des enseignants est une nécessité ; les Etats Généraux de la formation des enseignants du 4 octobre à Paris en seront un nouveau temps fort.

  • Aix-Marseille :
    • Forum-débat sur la formation des enseignants sur la présentation de la situation, mise en perspective historique, participation desresponsables des universités et des syndicats. Programmation d'action et de réflexions pour les EG et les suites de l'action.
    • Puis apéritif dinatoire…
  • Besançon :
    • Soirée sur le site de Montjoux (57, avenue du Montjoux – Besançon) en duplex avec le site de Lons-le-Saunier.
    • Table ronde (Université-Mairie-Conseil général)
  • Rouen 4 septembre 18-23 heures :
    • En plénière, présentation de la situation à l'aide du diaporama.
    • Intervention de Sylvain Grandserre.
    • Travail en petits groupes sur les 7 thèmes des Etats Généraux du 4 octobre.
    • Chorale alternative -
    • Apéritif dinatoire "à la bonne franquette".
    • Observation des étoiles.
  • Toulouse : Sur le site de Saint-Agne (56, avenue de l’URSS – Toulouse)
    • De 17 heures de 19 heures : Assemblée générale des personnels et des usagers : quelle suite à donner à la mobilisation ?
    • De 18 heures 30 à 19 heures : rencontre d'une délégation du collectif "CRISE" avec les élus du Midi-Pyrénées qui ont soutenu lemouvement, la direction de l'établissement et de l'université de rattachement.
    • De 19 heures à 20 heures : Collation sur le site de Saint-Agne
    • A 21 heures : projection en avant-première du film "entre les murs" de Laurent Cantet, palme d'or 2008 du festival de Cannes à Muret(31600) suivie d'un débat animé par le collectif.
  • Reims :
    • Apéritif-débat de 18 heures à 21 heures, destiné à l'ensemble des personnels de l'URCA (Université Reims Champagne-Ardenne), avecprésentation d'un diaporama et finalisation d'un communiqué de presse. Le président de l'Université est invité.
  • Nice :
    • "Occupation" des locaux prévue jeudi soir de 17h à 22h, avec les collègues de Toulon. Invitation usagers, presse, élus locaux, suivie d’un pique-nique-auberge espagnole.
  • Metz
    • Réunion informative de 17 heures à 20 heures.
  • Le Mans
    • Info à la presse
  • Nantes :
    • organisation d’une soirée 19h-23h avec pique-nique, musique et débats.
    • distribution de tracts d¹information à tous les PLC2 et PE2
    • demain matin mardi (texte joint, diffusion sur LV et RS).
    • affichage massif ; communiqué de presse. étude de communication en tempsréel avec d¹autres IUFM
    • mercredi... Boissons, musiciens, débats… Point presse.
  • Bordeaux :
    • Infos débat sur l'avenir de la formation des maitres et des IUFM.
    • Même type d'initiative sur les antennes départementales dont Agen.
  • Versailles Site Saint-Germain (5, rue Pasteur)
    • à partir de 18h00 dans l'amphi Cocteau. L'invitation a été lancée également auprès des stagiaires et autres personnels ainsi qu'aux différents syndicats.
    • 18H00 : présentation générale des enjeux et des perspectives par A.Ouzoulias.
    • 19h00 : questionnaire sur l'actualité soumis au directeur de l'Iufm. - 20h00 : mise en place d'un collectif
    • 21h00 : début de la préparation des États-Généraux.
    • Pour finir : un apéritif dînatoire.
  • Créteil Site de Bonneuil (rue Jean Macé – Bonneuil) :
    • Assemblée Générale à 17 h.
    • Point de presse
  • Caen :
    • La "nuit des IUFM" aura lieu dans les centres départementaux. Elle sera précédée d'informations données aux collègues par tract et diaporama. Une conférence de presse aura lieu le 3.
  • Paris : Site des Batignolles (56, boulevard des Batignolles - Paris) :
    • Moments de débats dans l’amphithéâtre :
    • 18h30 Formation des enseignants : réforme ou sabotage ? -
    • 19H30 Enseigner : un métier qui s’apprend
    • 20 h 15 : Les enjeux de la suppression de la formation des maîtres avec Claude Lelièvre
    • 21 h : Propositions pour la formation. Expositions diverses
    • Revue de presse - Parcours littéraire - La formation, on en parle...
    • Diaporamas autour de la formation des enseignants.
  • Poitiers :
    • Rendez-vous à l'amphithéâtre du nouveau site de l'IUFM - Université de Poitiers – campus universitaire sud
    • Débat de 18 à 20 h : "Y aura-t-il encore une formation professionnelle demain ?" "les IUFM ont-ils un avenir ?" Introduit par Myriam Lieby, secrétaire régionale FSU - Interventions de Bertrand Geay, de Sébastien Ramé, de Yves Jean et Bernard Cornu
    • Débat - Buffet - Duvets et bougies

Dépêche n°100825
Paris, Jeudi 04 septembre 2008, 17:38:11
Ligne directe: 01 53 10 09 71
Près de la moitié des IUFM participent ce soir à "la nuit des IUFM", selon la FSU

Dossier d'actualité

AEF °100825

Le Snesup organise une "Nuit des IUFM" aujourd'hui, jeudi 4 septembre 2008 "pour assurer la promotion d'une formation professionnelle de qualité imbriquant les dimensions disciplinaires, didactiques et professionnelles pour les enseignants", annonce le syndicat. Selon la FSU, 14 IUFM sur 31 devraient y participer. "Enseigner est un métier qui s'apprend", ajoute le Snesup. Cette action "s'inscrit dans le cadre des jeudis d'action de la FSU".

À cette occasion, "les formateurs mettront tout en œuvre, avec les personnels de tout statut et les usagers, pour défendre et promouvoir le savoir faire et l'expertise des équipes de formateurs des IUFM." Pour le Snesup, "l'intégration des IUFM à l'université ne devrait en aucun cas conduire à la disparition d'une structure spécifique pour la formation des enseignants", "garantie majeure de l'égalité de l'accès à une même formation dans un cadre national et de manière identique sur tout le territoire".

En outre, le syndicat rappelle son attachement à "un cadrage national des masters réellement professionnalisés", "des équilibres entre les aspects disciplinaires, didactiques et professionnels de la formation" ainsi qu'à "des équipes pluri-catégorielles de formateurs".

Contact: Snesup-FSU, Carmen Alava, relations presse, 01 44 79 96 21, sg@snesup.fr, www.snesup.fr


Aucun commentaire: