jeudi 4 septembre 2008

Antoine Prost : historien de l'éducation

Extrait d'une dépêche AEF n°100801

"Revenez en arrière ou ne nous sortez plus la complainte du niveau qui baisse, des 15% d'élèves en difficulté ou des mauvais résultats de la France aux évaluations internationales", lance Antoine Prost, historien de l'éducation, à l'adresse du ministre de l'Éducation nationale hier mercredi 3 septembre 2008. "Si l'on veut obtenir de bons résultats scolaires, il faut que les élèves travaillent. Enlever deux heures d'enseignement est une véritable bêtise.


"Nous souhaitons appeler le ministre à ses responsabilité pour se faire l'interface entre la recherche et l'opinion publique", précise Antoine Prost. "Mais le grand malheur de ce ministère, c'est qu'il ne mène aucune recherche pédagogique, ne dispose d'aucun bureau d'étude et va même jusqu'à traiter les chercheurs en sciences de l'éducation comme des brebis galeuses. ....



Contact: Patrice Bride, Secrétaire général, 01 43 48 22 30, crapcahierspedagogiques@wanadoo.fr, www.cahiers-pedagogiques.com

Lire la dépêche complète :

Aucun commentaire: