lundi 16 juin 2008

Communiqué IUFM de Rennes, site de Saint Brieuc



Suite aux déclarations du président N. Sarkozy, les personnels administratifs s’inquiètent de leur avenir professionnel au sein d’un établissement qui selon les informations parues dans la presse serait amené à disparaître dans les 2 ans dans le cadre de la nouvelle formation des professeurs (Master à l’Université).

Les personnels de l’IUFM se sont réunis en Assemblée Générale le Mardi 10 juin 2008 à 17h.

Suite à cette assemblée, ils ont décidé de prendre contact avec les élus locaux et les médias afin de les alerter sur le devenir du site de l’IUFM de Bretagne à Saint Brieuc.

En parallèle, le projet de loi sur la mobilité nourrit cette inquiétude.

Les personnels s’inquiètent d’un risque de mobilité géographique imposée.
Ils pourraient être directement concernés par l’article du projet sur la « réorientation professionnelle » applicable aux personnels titulaires dont l’emploi se verrait supprimé et dont la réaffectation ne serait pas possible (ceci risque d’être fréquent dans un contexte général de suppression de poste de personnel administratif).


Au bout de deux ans, si l’agent n’a pas retrouvé d’affectation et a refusé trois emplois publics correspondant à son grade mais non bornés géographiquement, il pourra être placé en disponibilité (donc sans traitement).
Par conséquent, les personnels administratifs, technique et de service souhaitent connaître les conditions de leur nouvelle affectation au plus proche de l’agglomération briochine (mutation, mesure de carte scolaire).

Lire la suite

Aucun commentaire: