mercredi 2 juillet 2008

Assises de la formation des enseignants à Toulouse



Le "collectif crise" de l'IUFM Midi-Pyrénées organise à Toulouse des assises nationales de la formation des enseignants le 2 juillet 2008.



Assises de la formation des enseignants

2 juillet 2008


IUFM Midi-Pyrénées

Site de Saint Agne
56, avenue de l'URSS
31078 TOULOUSE CEDEX 4

Accès et hébergement
  • Métro Ligne B Station : Saint Agne SNCF
  • Gare SNCF Saint Agne

Objectif des assises : Préparer des assises de la formation des maîtres d’octobre 2008.

  • 9 h : Ouverture des assises
  • 9 h 30 : La réforme de la formation des enseignants et les réformes du système éducatif dans le contexte social et politique français :
    • origine du mouvement, mobilisation dans les autres IUFM,
    • analyse des déclarations (Ministres, Conférence des Présidents d’Université, Conférence des Directeurs d’IUFM, Recteur, Syndicats, ….)
    • quels scénarios possibles à partir des différentes orientations ministérielles ?
  • 11 h : Quelle formation des enseignants dans une école professionnelle universitaire ?
    • Organisation en ateliers (*)
      • Atelier 1 : Quel cadrage national pour la formation des professeurs des écoles (PE) ?
      • Atelier 2 : Quel cadrage national pour la formation des professeurs des lycées (PLC, CPE, CAPEPS) ?
      • Atelier 3 : Quel cadrage national pour la formation des professeurs des lycées professionnels et technologiques (PLP, CAPET)
      • Atelier 4 : Le personnel BIATOS de l'école interne dans l'Université ? Quelle identité ? Quel attachement à la formation des Maîtres ?
      • Atelier 5 : Quelle formation de formateurs diplômante ?
  • 13 h : Repas
  • 14 h 30 : Reprise des ateliers
  • 16 h : Synthèse des ateliers et propositions pour une poursuite de la mobilisation en septembre. Quelle coordination ?
  • 18 h 30 : Clôture des assises
Les échanges et réflexions entre responsables d'université, IUFM, stagiaires, étudiants s'annoncent prometteurs

* Vous souhaitez intervenir lors des assises, proposer un atelier, ajouter un point de réflexion ou d’analyse, laisser un commentaire à la fin de cette page ou envoyer un message au collectif

N'oubliez pas :

Aucun commentaire: