jeudi 29 mai 2008

Communiqué du snuipp



FORMATION des MAITRES : L’EDUCATION NATIONALE SE DESINVESTIT

Parmi les différentes possibilités de reconnaitre la formation des enseignants par un diplôme de niveau master, le Ministre de l’éducation Nationale aurait choisi, selon les annonces parues dans le journal Le Monde, de placer le concours de recrutement après l’obtention du master.

Le SNUipp déplore que cette décision ait été prise à nouveau sans aucune concertation avec les enseignants et les formateurs. Ce choix permet une amélioration financière des traitements, mais conduit à allonger la durée des parcours académiques, à supprimer une année de formation professionnelle rémunérée, et surtout à économiser environ 11 000 postes de stagiaires de professeurs d’école.

Les décisions du ministère semblent privilégier les connaissances académiques au détriment de la formation pédagogique et professionnelle. Les IUFM et les enseignants maîtres formateurs risquent de ne plus intervenir dans la formation initiale des enseignants. La sélection sociale des étudiants risque d’être renforcée, et d’amener à une diminution du nombre de candidats. Le SNUipp dénonce, à travers cette annonce, le désinvestissement du ministère de l’Education Nationale de la formation initiale des enseignants.

Pour le SNUipp, quelque soit la solution envisagée, c’est l’existence d’une formation initiale professionnelle de qualité qui est essentielle. Après ces annonces de nombreuses questions restent posées. Le SNUipp demande au Ministre de l’éducation Nationale de toute urgence l’ouverture d’une discussion. Il appelle les personnels et les formateurs à se réunir, débattre, intervenir massivement en faveur d’une formation professionnelle de qualité.

Paris, le 28 mai 2008

Lien avec cet article : www.snuipp.fr/spip.php?article5606

Aucun commentaire: